editions imperia - Le Blog de Kit.2000

15 articles avec editions imperia

Tex Tone "King Of Cowboys"

Publié le par kit.2000

TEX TONE, le véritable cowboy des Editions Imperia. Les petits formats Tex Tone sont estampillés "King of cowboys" sur les couvertures, le roi des cowboys qui prend plus un rôle de justicier que de garçon vacher dans une série qui comporte 526 petits formats pour sa propre collection. Nous avons chez Imperia les quatre héros principaux de western Tex Tone le cowboy, Kit Carson l’éclaireur ou scout de l’armée, Buck John le sheriff et Caribou le trappeur scout. Chacun dans leur rôle mais tous prêts à rendre la justice, j’oubliais le sergent de la police montée Canadienne Jim Canada qui est également un justicier de premier plan. Le nom de Tex Tone a été donné en France pour ce cowboy, mais il a été créé en Grande Bretagne avec le nom de Kansas Kid. Ce nom de Kansas Kid était déjà présent en France chez SAGE édité en avril 1957, Tex Tone est édité la première fois le mois suivant. Voilà certainement la cause de changement du nom Kansas Kid pour Tex Tone chez IMPERIA. TEX est un prénom prisé par les maisons d’éditions pour leur héros de western comme TEX WILLER chez LUG, TEX BILL chez ARTIMA et TEX TONE pour IMPERIA. Tex Tone est une bonne BD à lire, c’est du bon western avec sa vie au ranch « double D » prêt de Dodge City dans le Kansas. Ses aventures pour défendre des causes que nous pensions perdues lui valent la sympathie des habitants de Dodge City qui lui donnent le titre du meilleur cowboy du Kansas. Le dessinateur Charles Roylance est le créateur de Tex, ensuite il est dessiné par de nombreux dessinateurs Anglais, Espagnols, Italiens et Français. Au festilivres de Moneteau cette année 2013, j’ai craqué pour des BD comme toutes les années, dont, les trois Tex Tone que je vous présente.
Tex Tone "King Of Cowboys"
Tex Tone "King Of Cowboys"
Tex Tone "King Of Cowboys"
Tex Tone "King Of Cowboys"
Tex Tone "King Of Cowboys"
Tex Tone "King Of Cowboys"

Voir les commentaires

Kit Carson - Article n°200 du Blog

Publié le par kit.2000

 

Avant de commencer un nouvel article nous tenions à remercier toutes les personnes qui nous témoignent de l’intérêt pour ce blog. Nous essayons au maximum de donner de l’attrait et de la couleur au blog kit.2000. Le domaine de la bande dessinée est vaste et nous ne parlons que de westerns, à part un article sur RAHAN que nous apprécions particulièrement. Nous annoncions au début de la construction du Blog que nous parlerions du Western au Cinéma avec des films de John Ford et bien d’autres réalisations, nous avons un peu privilégié la BD mais nous allons nous rattraper. D’autres articles sur les œuvres d’écrivains, scénaristes ou  dessinateurs  sont en préparation pour alimenter le blog en espérant vous donner le plaisir de retrouver de vieilles BD et de retrouver vos rêves d’enfant qui sommeil en vous. Nous vous souhaitons d’agréables moments sur le blog kit.2000.

Pascal & Laurent

 

Pour moi cet article est un peu spécial, c’est le deux centième et c’est pour cela que je commence avec des remerciements pour nos lectrices et lecteurs. Il y a une multitude d’articles à faire mais pour celui-ci je vais vous parler du plus grand héros que le Far-West est connu « KIT CARSON ». En fait je plaisante, il y a de nombreux personnages populaires comme Buffalo Bill, Wild Bill Hickock, Davy Crockett et tous ces cowboys, trappeurs, militaires que nous aimons lire les aventures. Mais pour la BD le blog a sa mascotte, le bon vieux Kit Carson. Disons que c’est grâce à ce personnage que le blog est présent sur le  Web. Les trois premiers Kit Carson des éditions IMPERIA, avec des couvertures qui racontent une histoire très banale. Un blanc se protégeant des flèches tirées par des Indiens belliqueux. Mais ce qui attire mon attention, la couverture du n° 1, Kit est en haut de l’arbre, le n°2 kit est au milieu de l’arbre et le n°3 kit et au pied de l’arbre, le dessinateur avait de la suite dans les idées. Après ça pourrions-nous dire que l’homme descend du singe, en tous cas Kit descend de l’arbre. Pour le nom du dessinateur je ne sais pas trop qui c’est, peut être Geoff Campion à mon humble avis. Si quelqu’un a une idée faites le savoir ! Les trois couvertures seront produites pour les Comics anglais et reprise aux Editions IMPERIA. Pour donner une idée, voici une liste de dessinateurs et illustrateurs pour les aventures de KIT CARSON et des BD sur le western au Royaume uni dans les années 50.

 

Colin Merrett, Derek Eyles, Geoff Campion, Reg Bunn, C. E. Montford, Graham Coton, Jose-Luis Salinas, Tom Laidler, Ron Embleton, Peter Sutherland, Adam Horne, Colin Milburn, D. Gale, Gerry Embleton, R. Charles Roylance, Jesus Blasco, Bill Lacey, Mike Western, Alberto Salinas, Robert Forrest, Eric Parker, W. Bryce-Hamilton, Hugh McNeil, Cyril Holloway, Frank Bolle, Roland Davies, Robert MacGillivray, H.C. Milburn, Patrick Nicolle, Edward Drury, Philip Mendoza, Joe Colquhoun, Septimus E. Scott, Vic Anderson, Selby Donnison, Tony Weare, George Parlett, Harry Bishop, Fred Meagher, Ian Kennedy, Armando Bonato, Terry Aspin, Franco Bignotti, Jorge Macabich, Peter Gallant, Virgilio Muzzi, Fred Holmes, Michael Moorcock, Ivo Pavone, Sergio Tarquinio, Frejo, Carlos V. Roume, Matin Salvador, Alberto Breccia, Arturo del Castillo.

     

KIT CARSON n° 1 du 5 avril 1956

Kit-Carson-n-1.jpg

   

KIT CARSON n° 2 du 20 avril 1956

Kit-Carson-n-2.jpg   

KIT CARSON n° 3 du 5 mai 1956

Kit Carson n°3

Voir les commentaires

Kit Carson n°198 - 20/06/1964

Publié le par kit.2000

 

Kit-Carson-n-198.jpg

 

Je reviens à mes premiers amours, le bimensuel numéro 198 de la légende du Far-West « Kit Carson ».  Un numéro tiré au hasard dans ma collection que je lisais ce matin de bonne heure pour commencer  la journée d’un esprit positif. La couverture de ce fascicule est une création, si je ne me trompe, de Geoff Campion dessinateur anglais d'Amalgated Press. Je lisais sur le site bien connu de René Leone, le site IMPERIA, que Geoff Campion était inspecteur des impôts au début de sa carrière et bien quelle reconversion ! D’inspecteur des impôts à illustrateur et non le moindre, quel chemin parcouru « chapeau ».  La première histoire « Le héros du jour » est créé par le dessinateur français André Rey. Kit.2000 présente quelques planches  sur son blog d’André Rey :

http://kit.2000.over-blog.com/pages/Planches_de_Andre_Rey-3423076.html

 

L’histoire d’un vieux vagabond qui trouve un asile pendant une pluie d’orage dans une cabane délabrée non loin de Silver City. Deux hors la loi rentrent également dans cette cabane pour se protéger de la pluie. Ils parlent d’un projet malveillant, le vagabond caché dans un coin de la masure entend toute la machination des deux hommes. Quelques heures plus tard, Tobie le vagabond rencontre Kit Carson, ils se connaissent, Tobie est un brave homme un peu à l’ouest mais d’aucune méchanceté. Son discours sur la conversation entendue dans la cabane est pris au sérieux par Kit. A partir de là, l’histoire prend forme, le justicier déjoue les plans des bandits avec l’aide de Tobie le vagabond qui devient « Le héros du jour ».

 

Ce petit format de 68 pages, nous délivre une deuxième histoire « Le Sauvage » avec l’éclaireur Kit Carson contre un homme qui se fait passer pour l’ami d’une tribu indienne. L’homme est bourru et sauvage il ne plait en aucune sorte à Kit Carson qui sait évaluer les  personnes au premier coup d’œil.

Le scénario commence avec cette petite préface :

Un historien du Far-West définit « La Frontière » de cette façon : C’est la zone comprise entre la civilisation et les Peaux Rouges, ou la population n’atteint pas deux habitants au kilomètre carré, et ou l’homme blanc, vit dans la terreur de l’indien.

 

Kit-Carson-n-198-1.jpg

Kit-Carson-n-198-2.jpg

 

Publicité dessinée par FELIX MOLINARI pour l'edition de guerre RANGERS "IMPERIA"

 

Kit-Carson-n-198-3.jpg

Kit-Carson-n-198-4.jpg

 

Voir les commentaires

Olympiade et Imperia

Publié le par kit.2000

Ce petit journal est un numéro spécial hors série des Editions Imperia pour les jeux de la 16eme Olympiade de Melbourne. Les Jeux olympiques d’été de 1956, jeux de la XVIe Olympiade de l'ère moderne, ont été organisés à Melbourne, en Australie, du 22 novembre au 8 décembre 1956. Pour la première fois dans l'histoire, les Jeux olympiques se déroulent dans l'hémisphère Sud…
Pourquoi mon intérêt pour ce journal Sportif ? Premièrement j’aime énormément le sport pour l’avoir pratiqué pendant de nombreuses années dans ma jeunesse. En deuxièmes, ce numéro est édité en 1956, une année décisive de mon existence. Les Editions Imperia ont également imposés le logo de Kit Carson, ce qui est toujours intéressant pour ma collection, ceci sera mon troisième point. Et enfin, je voulais depuis un bon moment trouver ce journal par pure curiosité. C’est tout bonnement une relique des Editions Imperia que j’ai maintenant en ma possession. La direction d’IMPERIA à choisi le logo Kit Carson pour la couverture, c’est dire la popularité de ce héros auprès des jeunes. De Kit, il n’y aura que cette signature, le sport est roi avec l’historique des jeux Olympiques depuis sa création. Le directeur de la publication, Robert Bagage avait demandé au grand sportif Français « Jules Ladoumègue » de l’aider à élaborer ce journal pour présenter les Olympiades.
Les jeux antiques aux jeux modernes, la flamme Olympique, les anneaux Olympiques, tout est expliqué. Il y a également un article sur l’illustre Pierre de Coubertin. Le sujet atterrit en Australie sur la ville des 16ème jeux « Melbourne ». L’Australie, un deuxième Farwest pour moi et un pays que j’aimerais bien visiter. En tournant les pages, je découvre les épreuves prévues comme l’athlétisme, l’aviron, basket, boxe, cyclisme et bien d’autres sports des jeux. Les sportifs Français sont également présentés dont un certain Alain Mimoun, le champion de course de fond en Athlétisme.
Emouvant et très agréable à lire, une belle pièce de collection. 

 

Olympiade1.jpg

 

Palmarès de Jules Ladoumègue :oly

19 sélections en équipe de France A, de 1926 à 1931
Recordman de France du 3000m dès 1927 à Joinville

Ses six records du monde battus entre 1930 et 1931, du 1000 au 2000m :
kilomètre: 2 min 23 s 06, le 19 octobre 1930, au stade Jean-Bouin
trois-quarts de mile (1206,82m): 3 min 00 s 06, été 1931
1500m: 3 min 49 s 02, le 5 octobre 1930 au stade Jean-Bouin
mile (1609,10m): 4 min 09 s 02, le 4 octobre 1931 au stade Jean-Bouin
2000 yards (1828m) : 4 min 52 s, été 1931
2000m : 5 min 21 s 08, été 1931


Vice-champion olympique du 1500m en 1928
Champion de France du 1500m en 1928, 1929, 1930 et 1931

 

  Olympiade2.jpg

 

Mettre à la disposition de la jeunesse un opuscule résumant l'Histoire des "JEUX OLYMPIQUES" de l'Antiquité à nos jours est une heureuse idée.

C'est avec plaisir que je réponds à la demande que m'ont adressée les "EDITIONS IMPERIA" de présenter cet ouvrage.

Je voudrais dire aujourd'hui ici aux lecteurs jeunes ou moins jeunes, la necessité qu'il y a de pratiquer l'athlétisme. Si l'on ne peut toujours réussir à battre l'adversaire ou les records, on peut se battre soi-même et ainsi s'améliorer au moral comme au physique. Dans cet esprit les défaites sont quelquefois des victoires.

Loin de moi, bien sûr, l'idée de condamner la pratique des autres sports. Chacun d'entre eux a sa beauté et ses bienfaits. Cependant, je le répète, il ne faut pas que les jeunes ignorent ou feignent d'ignorer les améliorations que l'athlétisme leur apporterait s'ils consentaient à se livrer à sa pratique.

Si j'ai pu, ICI, les convaincre grâce aux "EDITIONS IMPERIA", je serai très heureux.

 

J. LADOUMEGUE

 

Olympiade3.jpg

Olympiade4.jpg

Voir les commentaires