editions diverses - Le Blog de Kit.2000

17 articles avec editions diverses

Le grand Massacre de Frank Bellamy

Publié le par kit.2000

Le-Grand-Massacre.jpg

  Les aventures de Garth - Pierre Charles Editeur - Année 1980

Couverture Michel Blanc-Dumont

Scénario et dessins Frank Bellamy

Album souple de 46 pages

 

 Garth a été élevé dans les Shetlands (archipel écossais subarctique). Enfant, il est sauvé en mer par un couple de personnes âgées qui l’ont ensuite adopté. En grandissant, Garth devient incroyablement fort et intelligent. Capitaine de la marine, son bateau est torpillé, échoué en mer il survit sur un radeau. Son embarcation rudimentaire le conduit sur une petite île. Cette malheureuse expèrience lui provoque une amnésie. Gala une jeune indigène découvre Garth sur la plage et le présente à son peuple. Garth sauvera plus tard les indigènes d’un tyran despotique.
Au court de ses aventures, Garth a le don de voyager à travers le temps. Un ami psycho-analyste, le professeur Lumière l’aide à retrouver l’usage de sa mémoire. Dans ses voyages temporels, Il a une ennemie, une scientifique du nom de madame Voss. Celle-ci utilise une machine pour échanger deux cerveaux d’un corp à l’autre.
Garth a était créé en 1943 par l’Anglais Steve Dowling « un héros voyage dans le temps » pour le journal « The Daily Mirror ».
En gros j’ai décris le sujet de l’article, un homme qui voyage dans le temps. La science fiction m’interresse également mais ce que j’aime dans cette BD c’est le voyage de Garth dans l’ouest américain. L’artiste Anglais Frank Bellamy qui avait repris la bande dessinée de Garth nous régale avec ce voyageur du XXéme siécle dans le monde de l’Ouest américain en 1865 à la fin de la guerre de sécession et en juin 1876 à la bataille de Little Big Horn. Il dessine vers la fin de sa vie en 1976 cette bande dessinée « Le grand massacre ».
Dans le premier récit complet « La gueule de l’enfer » Garth entre en scéne lors d’un tournage d’un film sur la guerre de sécession. Suite à un mauvais coup il perd connaissance, ce qui occasionne pour lui un nouveau voyage dans le temps. Il se retrouve en Virginie dans le corps du major Mark Forest de l’armée sudiste. La guerre est perdue pour les sudistes, Garth s’enfuit d’un camp de prisonniers. Pendant sa fuite il fait connaissance de Miss Caroll la patronne d’une troupe de danseuses. Miss Caroll demande la protection de Garth,  pour un voyage avec sa troupe jusqu’au Montana. Dans une caravane guidée par Frank Kramer, il doit veiller sur ses protégées contre les indiens hostiles et d’ex soldats devenus bandits. Arrivé au Montana, une chose fait perdre le tête aux hommes et femmes, c’est  « l’or » et les mines ne manquent pas dans cet état. Un combat acharné entre le proprietaire d’un saloon aidé de sa bande contre Garth déclenche un véritable drame dans une petite ville minière. Garth toujours dans la peau de Mark Forest est tué en fin d’épisode par deux anciens soldats sudistes qui le reconnaissent trop tard. Mark Forest est mort mais Garth revient de son voyage indemme et se réveille dans son propre corps sur le lieu du tournage.
Le deuxième récit et non le moindre, « Le grand massacre » dans lequel Garth chasse le grizzly avec un ami dans les Black- hills, en 1970. Blessé par un ours, Garth se sent faible et s’évanouit. Je vous le donne en mille, un voyage dans le temps est inévitable. Il prend le corps d’un lieutenant de  l’armée de l’union : le lieutenant O’Hara. Il est sur le point d’être scalpé par deux Sioux et est sauvé par le chef Two Horses. Garth se trouve en pleine guerre indienne du coté de Little Big Horn. Two Horses sauve le lieutenant grâce à une vision que Sitting Bull a vu pendant la Danse du Soleil : la prophétie d’un homme blanc venant du futur pour sauver le peuple indien.  Sitting Bull est très agressif, il reconnait l’homme de sa vision mais l’uniforme de l’armée le rend mal à l’aise et il veut punir l’homme qui fait partie des troupes du Général Custer. Il est mis au poteau pour prouver son courage à l’épreuve des flèches. Garth est libéré pendant la nuit par Two Horses qui croit en la prophétie du Géant blond qui sauve son peuple. La fille de Two Horses, Falling Leaf dirige Garth près des troupes de Custer. Étrangement, elle appelle Garth par son propre nom même sous les traits du lieutenant. Garth est reçu en héros par les soldats de Custer. Celui-ci donne l’ordre à son lieutenant de tuer les femmes et les enfants indiens avec dix hommes de son détachement. Garth refuse et s’enfuit pour prévenir Falling Leaf. Il retrouve la fille de Two Horses et dirige la tribu en lieu sûr dans les collines. Pendant ce temps, Sitting Bull, dans une nouvelle vision, comprend son erreur vis-à-vis de Garth le géant. Garth prédit l’histoire de Little Big Horn, à l’indienne, dans le moindre détail. Un grand amour dans cette aventure brille de tous ses feux, celui de Garth et Falling Leaf. De courte durée, car Fallin Leaf est tuée par les soldats de Custer. Garth de retour auprès de Custer donne de mauvaises informations. La bataille de Little Big Horn a lieu - comme il est écrit dans l’histoire - avec la mort du Général Custer. Sitting Bull et Two Horses voient Garth parmi les soldats et décident de le tuer à son tour. Garth a servi la prophétie en parlant du camp indien à Custer, il a permi aux Sioux de contourner l’attaque des soldats et de gagner la bataille. Two Horses tire sur Garth, le lieutenant O’Hara meurt.  L’esprit de Garth revient au lieu de chasse en 1970 et dans son corps.
Merveilleuses histoires, de la science-fiction très pure mais aussi des moments historiques de l’histoire des États-Unis. La couverture de Michel Blanc-Dumont est superbe : Custer parmi ses hommes du 7ème de cavalerie se défendant contre les Sioux et les Cheyennes de Little Big Horn, un tableau connu mais magistralement effectué.

 

Le-Grand-Massacre2.jpg

Le-Grand-Massacre3.jpg

Le-Grand-Massacre4.jpg

 

Voir les commentaires

Ouest-magazine - Histoires du Far-West

Publié le par kit.2000

 

Ouest-magazine-n-3-2.jpg

 

Ouest-magazine – Mensuel n°3 du 15 juillet 1955 des Editions de Chateaudun. Un petit journal destiné à la jeunesse au format 18x27 de 18 pages en incluant la couverture. Dans les années 50 le Western tournait à plein pot, les éditeurs ne cessaient de montrer des bandes dessinées de Buffalo Bill, Billy le Kid, enfin toutes les vedettes du grand Ouest américain. Sur ce journal il y a des aventures de Billy le Kid qui est présenté comme un justicier ce qui n’était pas le cas en réalité, un fameux tireur certes mais plutôt du mauvais coté de la balance. Il y a également des articles de Joë Hamman le grand spécialiste du FAR West, précurseur du western en France. Avant que mon exemplaire tombe en lambeaux, j'ai fait des scans pour vous présenter ce journal et publier une histoire complète de Billy le Kid sur le blog. A la suite de mon petit paragraphe je présente un article de Joë Hamman sur les mauvais garçons du Far-West, et quelques aperçus des BD pour donner une idée du contenu de ce journal d’un autre temps…    

 

WikiPF pour les Editions de Chateaudun :

http://wikipf.net/wiki/index.php/%C3%89ditions_de_Chateaudun

 

Joe-Hamman1.jpg

Joe-Hamman2.jpg

Le-chasseur-de-Mustang.jpg

Jacques-Canada.jpg

 

Voir les commentaires

Bill Jourdan - Le Carnet Noir

Publié le par kit.2000

 

Le-carnet-noir.jpg

 

Deux albums reçus ce matin complètent ma collection des albums de Bill Jourdan. Vous savez cet US Marshal, capitaine dans l’armée des Etats-Unis dont je parle dans un article précédent :

 http://kit.2000.over-blog.com/article-bill-jourdan-108370310.html.

Le premier de la série au titre de « Le Carnet Noir » dates de création du 1er juillet 1956 au 21 juillet 1957 par les Editions Bayard. Réédition en 1998 aux Editions du Triomphe, dessiné par Loÿs Pétillot et un scénario de Jean Acquaviva.

En 1875, au Nouveau Mexique, un trafic d’armes menace la paix établie entre les blancs et les Apaches. Bill Jourdan et Sam, son inséparable guide, enquêtent et trouvent un mystérieux carnet à décrypter d’urgence pour éviter une reprise des hostilités…

Le Carnet Noir : Un véritable western qui se déroule au fils des pages. Une réédition attendue depuis plus de quarante ans (en date de l’année 1957 à 1998), puis découverte pour moi en l’an 2012. Je suis vraiment content et surpris de lire un bon western d’une immense qualité.  

 

Le-carnet-noir2.jpg

Le-carnet-noir3.jpg

Le-carnet-noir4.jpg      

Voir les commentaires

Bill Jourdan

Publié le par kit.2000

 

Bill-Jourdan-1.jpg

 

Je ne connaissais pas cette collection et je suis agréablement surpris par la qualité de cet album. Bill Jourdan US Marshal de l’armée des Etats Unis au grade de capitaine, ses supérieurs lui font confiance pour des missions spéciales, difficiles et dangereuses. Un homme avec une tête de jeune premier du cinéma mais d’un courage à toute épreuve. C’est un rusé, un malin il arrive à déjouer avec finesse les plans des hommes qu’ils traquent.  L’album numéro 2 des Editions du Triomphe porte le titre de Tombstone, cette ville de l’ouest américain très connue par les amateurs de western avec des films comme OK Corral. Dans le film, le principal personnage est le célèbre marshal  Wyatt Earp avec ses frères  Morgan Earp et Virgil Earp. Nous retrouvons Wyatt dans l’album et Bill Jourdan lui propose une aide précieuse. Les amis de Bill, l’aidant dans ses missions et qui apparaissent dans chaque tome : Sam un vieux prospecteur ayant un goût prononcé pour les boissons fortes et Hallelujah une armoire à glace amateur de bagarre. Entre la réalité et la fiction j’aime beaucoup ce western dessiné par Loÿs Pétillot et des textes de Jean Acquaviva. Bill Jourdan paru la première fois dans l’hebdomadaire Bayard en 1956, il disparait à la fin de cette édition. Une réapparition  des histoires de Bill éditées par la maison de la Bonne Presse en 1958 pour 2 albums.  a partir de 1998 les Editions du Triomphe édite 5 albums.  Bill Jourdan a des similitudes avec le Lieutenant Blueberry, mais il est né dans la bande dessinée bien avant celui-ci.    

    Bill-Jourdan-5.jpg  

En 1897, la terreur règne sur Tombstone, petite ville nouvellement créée au Sud de l’Arizona. Attaques de diligences, et vols de bétail menacent la vie quotidienne des citoyens.

Bill Jourdan, suivi par son inséparable Sam et envoyé en mission pour rétablir l’ordre et mater la bande qui infeste la région.     

Dates de création de Tomstone par BAYARD, du 28 juillet 1957 au 17 août 1958.

Edition de cet album en 1999 -Editions du Triomphe

       Bill-Jourdan-4.jpgBill-Jourdan-3.jpgBill-Jourdan-2.jpg         

Voir les commentaires