amerindiens - Le Blog de Kit.2000

2 articles avec amerindiens

Au Pays des Peaux-rouges

Publié le par kit.2000

Douze ans à peine s’étaient écoulés depuis que la mort était venue ravir le célèbre trappeur et coureur de forêt américain, Daniel Boone, à ses amis les indiens, et voilà que déjà une petite expédition s’apprêtait à parcourir ces prairies et ces forêts qu’il avait tant aimées. C’est en 1832 que le Prince Maximilian zu Wied partit pour le continent nord-américain, en compagnie du peintre suisse Karl Bodmer et de quelques compagnons.

Pendant deux ans, la petite troupe parcourut, par monts et par vaux, le pays des Indiens, découvrant un monde presque semblable à celui décrit par le romancier américain James Cooper dans ses livres pittoresques, rédigés à la mémoire de Daniel Boone. C’est également à la même époque que George Catlin, un peintre américain, ami du Prince zu Wied, se rendit au pays des Peaux-rouges ou il passa dix ans. Lui aussi s’y rendit dans le seul but d’étudier la population primitive de l’Amérique. Il connut les peuplades indiennes telles qu’elles étaient avant que les blancs ne vinssent le décimer, les exterminer ou les obliger à végéter dans des réserves. Catlin et le Prince zu Wied eurent ainsi l’occasion de pénétrer dans des agglomérations et des districts de chasse ou nul Blanc ne s’était aventuré avant eux. Contrairement à la plupart de leurs contemporains, ils n’étaient animés ni par la soif de conquête, ni par l’amour de l’aventure, mais par le seul désir de faire la connaissance de ce pays  et de ses habitants à des fins purement scientifiques. En dépit de ces intentions pacifiques, ils connurent de nombreuses aventures.    

ApdPr1.jpg1970 Editions Deutsche Verlags-Anstalt GmbH, Stuttgart

"Au Pays des Peaux-rouges" Conception et réalisation des Editions D.V.A, textes de Lor. Engel, traduction de Marie-Hélène Fuchs, photos de Heinz Binder, Dessins de Heinz Giebeler.

Des reproductions de documents rares illustrent un passionnant voyage d'aventures dans le monde disparu des indiens d'Amérique. Butin fabuleux rapporté par l'expédition allemande et américaine qui séjourna au 19éme siècle parmi les tribus indiennes. Un merveilleux reportage d'aventures qu'un vieux trappeur raconte à son petit fils.

 

Les tableaux illustrant le présent ouvrage, exécutés d'après des croquis pris sur le vif, constituent, sans aucun doute, les biens les plus précieux transmis à la postérité.

 

"Tableaux de George Catlin"

   

ApdPr2.jpgCapture d'un cheval sauvage par un guerrier Osage " Une tribu Sioux  "

        

ApdPr3.jpgDemeure du Chef Mandan Mato-Tope

           

ApdPr4.jpgLes Mandans à la chasse aux bisons

           

Publié dans Amérindiens

Voir les commentaires

Sur les traces des Indiens d'Amérique

Publié le par kit.2000

Les hommes rouges: Savez-vous pourquoi on appelle  les premiers habitants de l'Amérique du nord, des Indiens. Tout simplement parce que, Christophe Colomb, en 1942, débarqua en Amérique, il croyait être arrivé aux Indes. Il donna le nom d'Indiens aux autochtones, ce nom leur est resté.

 

Traces Indiens Amérique n°2-700-copie-1

 

Livret déniché dans une brocante, écrit par Nicolas Grenier, illustré par Donald Grant. Publications destinées à la jeunesse des Editions Gallimard, 1985.

 

Traces-Indiens-Amerique-n-3-700.JPG

 

Les premiers Américains sont des chasseurs nomades venus d'Asie, à la recherche de terre plus verdoyantes et giboyeuses. Plusieurs fois, le climat de la terre s'est refroidi. Le détroit de Behring, un bras de mer s'est transformé en un pont de glace. Par ce passage, des chasseurs d'Asie ont gagné le continent américain, il ya trente cinq mille ans. Certains sont restés au nord, de nombreuses tribus se sont installées dans les plaines, les forêts, les montagnes ou dans les déserts. D’autres tribus sont allées en Amérique du sud.

Pueblos, Navajos et Apaches vivent dans le sud-ouest, près du Mexique. Pays de soleil, de canyons et de déserts. Les Pueblos cultivent du maïs, tabac et des légumes. Ils bâtissent à flanc de falaise des maisons en terre ou l’on pénètre par le toit. Leurs grands ennemis sont les Apaches, qui vivent de chasse et de pillage. Les Apaches sont les premiers Indiens à découvrir le cheval, amené par les Espagnols. Les Navajos sont de bons artisans en poteries, couvertures et bijoux. Les Hurons et les Iroquois, vivent dans les zones de forêts, de grands lacs et de rivières au nord-est du continent américain. Ils ne manquent pas de ressources : Ils pêchent, courent les bois pour la chasse au gibier qui est abondant. Les Nootkas et les Makahs sont des Indiens marins, ils chassent à bord de leurs grands canoës taillés dans les cèdres qui bordent le rivage. Les Cheyennes, Arapahos, Kiowas, Sioux, Comanches, Pieds-Noirs… sont les tribus des grandes plaines du centre des Etats-Unis. Nomades et chasseurs, la plupart de ces peuples suivent les migrations des troupeaux de bisons.

 

Traces-Indiens-Amerique-n-4-700.JPG

 

Ce petit livret, bien documenté, donne une bonne vue de la vie des Amérindiens. Bien avant l’arrivée des hommes blancs par lesquels le nouveau monde connaitra un grand tournant de son histoire.

 

Traces Indiens Amérique n°1-700

 

Publié dans Amérindiens

Voir les commentaires