Un collectionneur de bandes dessinées petits formats c’est quoi, c’est qui ???

Publié le par kit.2000

 

Un collectionneur de bandes dessinées petits formats c’est quoi, c’est qui ???

 

J’ai une bonne réponse à  cette question et même un exemple, un ami hors du commun... Les Bandes dessinées 13X18 dîtes petits formats ou appelées plus brièvement PF des années 50 à 90 l’intéressent particulièrement.

Quand j’ai fait sa connaissance, je recherchais des petits formats Kit Carson aux puces d’Orléans, un samedi matin.

La tête dans un carton de PF, je suis soudainement interpellé par une voix masculine. Après un bonjour furtif il me demande ce que je recherche comme PF.

Je me relève et lui réponds : «  Kit Carson ». Un large sourire se dessine sur son visage et ses yeux pétillent. A première vue, j’ai à faire à un connaisseur !

Il me répond : « Je peux vous en avoir,  je dois avoir quelques exemplaires dans un carton à la maison, je suis collectionneur et j’ai toujours des BD en rab pour les échanges ».

Super cela m’intéresse mais à quel prix ??? Question impertinente de ma part, je venais de visionner une dizaine de Carson à 8 euros le PF et j’avais légèrement les boules (en restant poli). La série des éditions Imperia  possède 552 fascicules, faites le compte à ce prix là.

Il me lance : « Bon on se tutoie, entre collectionneurs »?

- « Ouais ! J’ai toujours eu du mal à dire vous, donc ça m’arrange ».

- « T’inquiètes mon prix sera le tien 1 euro au maximum ». Sachant que la côte dans le  BDM (Ouvrage encyclopédique de la Bande Dessinée reprenant les côtes) est entre 2 et 3 euros, l’affaire était dans le sac. A ce tarif, je comprends que cette personne est non mercantile.

Je lui demande ce qu’il collectionne. Il me répond : «  Ohhhhh, moi c’est Rodéo ma collection favorite ».

- « Je connais  Kit Carson et Tex Willer ».

Après avoir énuméré nos lectures de jeunesse, nous étions appelés à nous revoir en posant un rencart pour le samedi suivant. Il me promit de venir avec des Kit Carson. Et ce fut fait, homme de parole !

Depuis, nous nous côtoyons régulièrement et une amitié solide c’est formée. C’est un homme étonnant. Il vie, il pense PF jusqu’à ce faire tatouer, des dessins d’indiens de la série la route de l’ouest.  En dehors de sa passion, c’est une personne cultivée dans beaucoup d’autres domaines. Un livre ouvert !

Il possède une véritable passion. Ses recherches pour sa propre collection qui se fait de bouche à oreille, cette méthode ne fonctionne qu’une fois sur dix et encore, je suis gentil.

Par  échanges avec d’autres collectionneurs, bien avant internet à travers des journaux pour collectionneurs et  bien sûre les brocantes et vides-greniers ainsi que les salons de BD.

Sa passion le mène à faire un nombre incalculable de kilomètres pour trouver des bandes  dessinées. Quand il trouve le moindre exemplaire, il jubile comme un enfant (il n’est pas tout seul), quand il revient bredouille, il garde le moral pour sa prochaine chasse.

Pendant une  période  des caisses entières de PF étaient en attente d’acheteurs potentiels. Maintenant, ce sont les acheteurs potentiels qui recherchent le moindre PF. Lui, quand il passait à côté des caisses chargées de PF, il l’achetait tout en faisant attention de ne pas trop déborder pour son budget. Il ne minaude pas, il pense : j’ai des amis  collectionneurs qui les recherchent, je donne ou je troque.Maintenant les PF se font de plus en plus rares sur les brocs, mais lui c’est un chineur-né. Il continue infatigablement  ses recherches dans les vides greniers de sa région et déborde très souvent dans les départements avoisinants. Il aime, il adore, il exulte. La recherche, la traque du PF, pour lui pour ses amis. C’est un chasseur, un traqueur qui n’a pas peur de faire 600 kilomètres aller et retour en une journée de chine. Il n’est pas rare qu’il arpente 6 à 8 vides greniers par dimanche dans sa conquête de la pièce rare. Ce qui est formidable, c’est son sens du partage parfois pour rien, le plaisir de voir ses amis heureux devant une BD. Dans sa quête, il ne prend ou ne donne que des livres proches du neuf ou de la superbe occasion.

Depuis des années, des tonnes de PF  lui sont passées dans les mains.  Nous faisons souvent des salons de BD ensembles, comme Monéteau à coté de Auxerre mais lui, ne s’arrête pas là, il n’hésite pas à tailler la route pour voir des collectionneurs en Alsace. Il visite de nombreux salons comme Ramonville à coté de Toulouse, toujours à la recherche de pièces rares. Il adore voir du monde, côtoyer et parler avec d’autres collectionneurs de France et de Navarre. Il s’est familiarisé avec son ordinateur portable, dans le but de s’inscrire sur un forum bien connu des collectionneurs de bandes dessinées ou il est très apprécié. Nos balades parisiennes pour dénicher des PF dans des librairies bien ciblées, Librairie Fantasmak de M. Thomassian ou "Dans la gueule du loup" qui est malheureusement fermée depuis peu et d’autres que je ne cite pas, font parties de son terrain de chasse.

Voilà ce qu’est un vrai collectionneur, une personne qui se donne du mal mais surtout le plaisir de trouver la pièce unique, le plaisir de partager sa passion avec les autres et une patience sans limite pour finir ses collections.

 

Commenter cet article

kit.2000 15/03/2010 21:56


Ecris moi directement dans ma boite email kit.2000@aliceadsl.fr et nous verrons si nous pouvons faire quelque chose pour toi !!! 


Grand-Sachem-la-Brocante 15/03/2010 21:47


Il faudrait que Grand-sachem dialogue un peu plus avec vous deux car sa collection est en train de végéter....


brunel patrick 20/02/2010 21:39


bonsoir.
tatoopf et une personne vraiment sympa, dévoué , toujour là pour rendre  service au  collectionneur comme il la fait a moi ( tex  ), je ne parle pas de kit carson car je ne
connait pas
longue vie au blog
patrick


kit.2000 02/03/2010 22:00



TatooPF est exactement comme vous le décrivez. Mais Surtout, c'est un garçon animé d'une grande passion "la bande dessinée". Quant à moi, je suis un humble collectionneur qui partage cette
passion avec Tatoo. Par ce blog je pense intéresser les collectionneurs bien sur mais aussi tous les nostalgiques d’anciennes bandes dessinées. Ceux-ci ne sont pas forcément collectionneurs mais
raviver leurs bons souvenirs d’enfance, grâce à ces BD, je trouve cela très agréable.


Kit Carson