Le Pony - Express

Publié le par kit.2000

 

L’histoire du Pony – Express fait partie de l’épopée de l’Amérique du nord au temps des pionniers. Le moyen de transport du courrier était un problème à résoudre. Tout commença lorsque la firme Russel organisa le transport des vivres par chariots. Le Pony – Express allait transporter le courrier du Missouri au Pacifique en 10 jours. Un record, alors qu’avant il fallait 25 jours. Le 10 mars 1860, une annonce parut dans le Weeckly West demandant des cavaliers âgés de 19 à 25 ans, résistants et pesant moins de 65 Kg, sachant lire et écrire et connaissant tout ce qui concerne les chevaux. La route à suivre allait de Missouri à Salt Lake City ; puis à Sacramento pour finir à San Francisco… Le trajet s’effectuait en dix jours, avec des relais de chevaux tout le long de la route. Il fallait d’excellents cavaliers et de très bonnes montures. Les cavaliers engagés juraient d’accomplir leur mission avec honnêteté, courage et de ne jamais prendre des boissons alcoolisées, afin de garder la confiance de leurs patrons.

Une autre annonce parut dans un journal :

" On  demande deux cents petits chevaux noirs pour porter le courrier, s’adresser à : Russel Majors et Wadell. " Le bureau principal était à San José.

Russel, président de la société avait bien voyagé. Il connaissait tous les fleuves, ainsi que les tribus indiennes amies et ennemies. Il était l’homme indiqué pour une pareille entreprise… Chaque cheval portait quatre sacs de cuir dont la charge ne devait pas dépasser vingt kilos. Les chevaux étaient marqués aux lettres " X.P. " Les cavaliers étaient vêtus d’une chemise rouge, d’un pantalon bleu, bottes de cuir, veste en peau, foulard de couleurs vives, chapeau imperméable. Ils avaient pour armes un fusil Spencer et deux colts, ayant à se défendre des indiens… Le premier cavalier qui prit la route fut John William Richardson. Le plus âgé des cavaliers avait quarante ans et le plus jeune nommé Rising en avait Dix-sept. Les cavaliers du Pony – Express, qui portaient le courrier à des endroits très éloignés de l’Ouest, créaient une atmosphère de respect et d’admiration pour leur comportement partout ou ils passaient. Le Pony – Express ne dura que 19 mois, il se termina en octobre 1861 avec l’inauguration du télégraphe. Les télégraphistes remplacèrent les cavaliers, mais l’épopée de leur courage reste gravée dans toutes les mémoires.

Récit tiré du Mensuel Kit Carson n° 447

     

La-route-de-l-ouest-n-122.jpg

 

La route de l'ouest n°122 de Gino d'Antonio - représentation d'un cavalier du Pony - Express

   

La-route-de-l-ouest-n-122-2.jpg

    

Welcome-Poney---Express.jpgL’aventure du FarWest par  P. Pieroni "Hachette 1977"

L’arrivée du premier Pony-Express à Sacramento, en Californie, fut célébrée comme un grand événement.

             

Poney---Express---Cody.jpgWilliam Frederick Cody dit Buffalo Bill extrait de la vie de Buffalo Bill du livre la Fantastique épopée du Far West de George Fronval " Edition Dargaud 1969 " 

        

Publié dans Histoire de l'Ouest

Commenter cet article

My Little Pony 14/10/2016 11:25

Histoire incroyable du Pony Express!

Pouik 24/05/2012 09:13


Respect pour ces cavaliers qui risquaient leur vie pour une mission bien


dangereuse

Kit Carson 23/05/2012 17:59


Il fallait en avoir dans le ventre pour faire parti du Pony Express, sans nul doute !!!!

Grand-Sachem-la-Brocante 23/05/2012 12:58


Juste quelques mois et une grande légende de l'ouest est née

Tatoopf 21/05/2012 20:06


heureusement qu'ils ne livraient pas de pf a l'epoque du pony express car ils mettrait encore plus de temps a nous
les livrer . non blague a part c'etait des hommes extremement courageux respect pour ses courriers de l'ouest .


Tatoopf