Les grands Chefs Sioux "avant Little Big Horn" article 1

Publié le par kit.2000

Pour le premier jour du Printemps 2011, voici un récit sur les grands chefs Sioux, avant  la bataille de Little Big Horn ou le Général Custer trouva la mort après des combats acharnés contre les Améridiens. Premier récit de plusieurs articles avec une présentation de bandes désinées relatant cette page de l'histoire des Etats-Unis. J'ai puisè le texte sur le scénario de J. Ollivier dans une BD de l'Histoire du Far West des Editions LAROUSSE. Les dessins sont de P. Eleuteri Serpieri.

 

Sitting Bull

 

Paha-Saha : Le massif imposant des Black Hills le territoire sacré des Sioux à la frontière du Wyoming et du Dakota. En 1868 par le traité de Fort Laramie, le gouvernement des Etats-Unis abandonne la région des BLack Hills aux Sioux et aux Cheyennes. Ainsi prend fin une guerre qui avait ensanglanté la Powder River. Le conflit avait éclaté deux ans plus tôt avec la construction d’une voie ferrée. Red Cloud le chef des Sioux Oglalas à une autorité reconnue par tous en face de lui, le général Connor de l’armée de l’union. Ce dernier donna officiellement l’ordre de tuer tout indien âgé de plus de 12 ans. Les Sioux répondent par des raids éclairs qui démoralisent les troupes américaines. Parmi les chefs indiens, Sitting Bull le chef des Sioux Hunkpapas, un homme respecté par tous ses guerriers. Plus redoutable encore : Crazy Horse, un chef Sioux du clan des Oglalas, il n’a pas son pareil pour attirer les blancs dans des embuscades. En août 1866, Crazy Horse tente d’attirer les soldats de Fort Keany hors de l’enceinte. Mais les soldats américains restent terrés dans leur Fort, jusqu’au jour du 6 décembre 1866, las des insultes des indiens, un détachement conduit par le Lieutenant Bringham tente une sortie pour corriger les Sioux. Crazy Horse et ses guerriers piègent les tuniques bleues, le Lieutenant Bringham et le sergent Bowers sont tués dans l’embuscade. A trois miles de Fort Keany, Red Cloud organise une embuscade vers le Peno Creek, il dispose de deux milles guerriers Sioux, Cheyennes et Arapahos. Le 21 décembre 1866: Crazy Horse se laisse prendre en chasse par le détachement du Capitaine Fetterman. Crazy Horse entraîne ses poursuivants dans la vallée de Peno Creek ou les deux milles guerriers de Red Cloud attaquent les soldats. Il n’y eut aucun survivant, à cet affrontement les américains donnèrent le nom de « Massacre Fetterman » et les indiens la « Bataille des cents morts » !

 

Sitting Bull 1

 

Les chefs indiens s’unissent pour défendre leur territoire de chasse de la Powder River.

 

RED CLOUD : « Lorsque les soldats abandonneront les Forts, je descendrais à Laramie pour discuter avec le grand chef blanc ».

 

SITTING BULL : « Si les blancs tentent de s’emparer des montagnes sacrées, je les combattrais » !

 

CRAZY HORSE : « Nul n’a le droit de vendre la terre que son peuple foule du pied ».

 

Un nouveau territoire est proposé aux Sioux, Sitting Bull et Crazy Horse refusent. Devant l’obstination des indiens, le gouvernement américain fait évacuer le pays de la Powder River, les Forts sont abandonnés.

 

Sitting-Bull-3.jpg

 

Publié dans Histoire de l'Ouest

Commenter cet article

pouik 05/04/2011 20:00



Intéressante histoire et j'ai cdé hier la Bd Histoirede l'ouest  des éditions LAROUSSE,


Au vu de ces images, je ne regretterai pas.


On ne t'a pas vu à Ramonville, encore occupé avec Sitting Bull où avec


Danse avec les loups 3


 



kit.2000 05/04/2011 21:14



Pour Ramonville je ne pouvais point (astreinte Pro). Mais pour le fiston, Vendredi matin je pars destination Toulouse pour le weekend, j'en profite ! Cela me plairais de te voir, toi le Grand
Sachem et Bob, enfin si c'est possible.  Sinon une autre fois !




Grand-Sachem-la-Brocante 22/03/2011 08:59



Un grand moment de l'histoire des indiens d'amérique....beaucoup de livres, de film, de bd; C'est bien que tu fasses un peu le point


à+