Le Cheval de Fer

Publié le par kit.2000

Dans son célèbre roman « Le tour du monde en quatre-vingts jours », Jules Verne nous a fait assister à l’attaque d’un train par les Peaux-Rouges. Fiction ? Nullement ! Cette œuvre parut en 1873. Le chemin de fer transcontinental Américain avait terminé quatre ans plus tôt et déjà attaqué de bien des façons ! D’abord pendant sa construction, les Amérindiens détruisaient la ligne Télégraphique. Ils décimaient les cheminots à tel point que l’on a pu dire que chaque traverse avait été arrosée du sang d’un d’entre eux.

Cependant, le 10 mai 1869 à Promontory (UTAH), le fameux rivet d’or joignait au cours d’une grande cérémonie, le tronçon venant de l’Atlantique à celui venant du Pacifique.

La ligne était ouverte !

Maha un grand Chef Cherokees lui déclare aussitôt une guerre sans merci. Avant le passage du train, Maha donne l’ordre de brûler la prairie pour affoler un troupeau de bison se trouvant à proximité de la voie ferrée. Le train arrive, les bisons en furie se dirigent droit dessus. A cette époque, aux Etats-Unis, on voyage armé. Tous les passagers ont beau ouvrir un feu d’enfer sur le troupeau, ils ne parviennent ni à les détourner, ni même à les freiner. Le choc est inévitable, les bisons sont sur le point de faire culbuter la locomotive. Les Cherokees suivent la scène de prêt, ils passent à l’action et attaquent le train et ses passagers. Tout semble perdu pour les voyageurs. Quand soudain un clairon se fait entendre. Un détachement de la cavalerie de l’armée, alerté par l’incendie et la fusillade, accourt au galop. Le combat change, les Cherokees refluent en désordre. Les soldats dispersent les bisons et établissent un coupe feu pour maitriser l’incendie. Le train et les voyageurs sont sauvés.

OT2.jpg

Maha n’a pas dit son dernier mot, il continue à attaquer la ligne. Un jour Maha réussit à monter dans la locomotive après d’incroyables acrobaties. Il tue les conducteurs de la machine et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Maha prend leur poste. Mais c’est une grosse erreur, le Chef pense que privé de ses cavaliers,  la machine s’arrêterait toute seule. Il ne réussit qu’à lancer le convoi à une allure effroyable. Henry Pierce, officier de la Marine des Etats-Unis, se trouve parmi les voyageurs. A son tour il veut rejoindre la tête du train, pendant que les guerriers de Maha attaquent le Cheval de Fer. Pierce sait que quelque chose d’anormal est arrivé dans la locomotive, les conducteurs sont certainement morts par  les flèches des Cherokees. Il monte sur le toit du wagon d’où il se trouve et remonte le convoi en sautant de wagon en wagon. Arrivé à la locomotive, Maha le reçoit en lançant avec force son tomawak. Pierce esquive l’arme qui siffle à son oreille, il dégaine son arme et tue Maha d’un seul coup de feu.

Les Cherokees ont abandonnés la poursuite depuis un bon moment, le Cheval de Fer est infatigable et trop rapide pour soutenir l’attaque. Pierce blessé par une flèche perdue réussit à mener le train à la prochaine station. Le nom de Pierce devient célèbre et grâce à cet exploit les amérindiens cessent les attaques des trains.

Tiré d’une histoire vraie, récit de l’Oncle Paul... (Journal SPIROU)

OT1

Publié dans Editions diverses

Commenter cet article

g 24/09/2015 11:51

eth

l'Apache 27/02/2011 10:21



Oui Kit, tu as raison.
Je me suis trompé. C'est bien de Sequoyah dont je voulais parler.

Tecumseh fut un chef Shawnee, un résistant à l'avancée des hommes blancs vers l'Ouest et qui fédéra plusieurs tribus pour créer un état Indien. Malheureusement, ce rêve ne se fît pas et il mourut
en brave lors d'une bataille désespérée.



kit.2000 01/03/2011 21:31



Oui je connais bien l'histoire de Tecumseh, dans ma jeunesse pour avoir réussi mon certificat d'étude j'ai reçu un prix par le directeur de mon école. Un petit bouquin de l'Edition de l'amitié
-Flèche Volante- écrit par Fritz Steuben, il racontait l'histoire de Tecumseh dans 5 tomes. Actuellement je relis ce bouquin que j'adore c'est pratiquement la seule relique de mon enfance qui me
reste. 


Par contre dans mon article je me plante littéralement ce ne sont pas les histoires de l'oncle Tom mais de l'oncle Paul (Grand Sachem à raison). Il y a des jours comme ça ! J'étais à coté de la
plaque. 


A très bientôt L'Apache bonne soirée!


 



Grand-Sachem-la-Brocante 23/02/2011 19:32



Ce n'était pas l'oncle Paul?


Ceci etant cette évocation est superbe!



kit.2000 01/03/2011 21:32



Comme je disais à l'Apache tonton Tom c'est bien Tonton Paul, il faut que j'arrête de fumer de la moquette moi !



TATOOPF 20/02/2011 10:53



ce livre est superbe il y a peut etre des erreurs sur l'histoire mais bon .les dessins sont de qualités a lire absolument


tatoopf



pouik 20/02/2011 10:26



J'apprécie toutes les histoires vraies de l'oncle Tom .Souvenirs, souvenirs.



kit.2000 20/02/2011 11:43



Bonjour Tatoo, salut Pouik !


Hé oui l'Oncle Tom du journal Spirou ! A l'âge de 10 ans j'étais en vacances chez ma tante et je passais la plupart de mon temps à lire les journaux de Spirou de mes cousins. L'Oncle Tom était
mon conteur préféré. Toujours des histoires authentiques et comme j'aimais l'histoire c'était un rêve de lire cette bande dessinée.