La Légende d'Oregon JO - Tome 2

Publié le par kit.2000

GOUVERNEUR REZANOV

   LLDOJ1.jpg

 

 Article du Blog Kit.2000 sur le Tome 1 > http://kit.2000.over-blog.com/article-la-legende-d-oregon-jo-92013408.html

 

Le deuxième tome de la légende d’Oregon-Jo, avec le titre « Gouverneur Rezanov » par Georges Ramaïoli. Distribué dans l’année 2005 par les Editions Joker. La suite du premier tome « L’esclave du Major Lewis », l’histoire est toujours aussi passionnante avec Oregon Jo qui dévoile sa vraie nature au jeune soldat Timothy Ryan. L’homme raconte sa vie, sa légende, qui lui maintient sa survie auprès des indiens et des voyageurs sans scrupules. Il apprend à Timothy, que son ami le géant noir « York » est aux mains de la tribu des Kwaktiults. Oregon-Jo le Français se tient sur son territoire, grâce à sa réputation de tueur et de mangeur de foie. Du coté du soleil levant, il n’a que des ennemis chez les Peaux-Rouges. Au couchant, ils le tolèrent ou ils le craignent. Pourtant le plus grand problème du trappeur ce sont les Russes. Nicolaï Petrovitch Rezanov, est un gouverneur de la Russie d’Amérique, nommé par le Tzar Alexandre, c’est une ordure absolue !! Depuis sa nomination, Rezanov a terrorisé les indiens, exigeant des quotas toujours en augmentation sur les fourrures de peaux, d’huile et d’ivoire. Les pêcheurs ou chasseurs qui ne fournissent pas, sont punis par la garde cosaque qui se fait le plaisir de couper les mains des malheureux. Le mangeur d’hommes n’est pas celui que tous pensent. Oregon-Jo à trouver des restes humains dans le feu de camp d’un ancien bivouac des Russes… Encore des aventures mouvementées pour notre jeune soldat avec des indiens hostiles et ce diable d’homme « Rezanov ». Un très bon moment de lecture que me procure cet album. Quand nos héros sont avec les indiens ou dans les combats contre les Russes, je me mets dans la peau du jeune Timothy, ce qui me donne des angoisses et beaucoup de plaisir à la fois. Oui,  je vis ma lecture et l’émotion est de rigueur avec les albums de M. Ramaïoli.  

 

LLDOJ3.jpg

 

Publié dans Editions JOKER

Commenter cet article