L'origine de Tombstone

Publié le par kit.2000

 

Tout le monde connait « TOMBSTONE », cette ville du Sud-est de L’Arizona avec son célèbre sheriff  Wyatt Earp. VousEd-Schieffelin-1.jpg connaissez le règlement de compte à OK Corral d’un côté les frères Earp avec Doc Holliday et de l’autre les cowboys ou plutôt les voyous du Ranch Clanton. Deux excellents films me viennent en tête pour cet épisode épique du Farwest. Le premier  avec le titre de Tombstone Réalisé par George P. Cosmatos. Avec Kurt Russell, Val Kilmer, Sam Elliott. Le deuxième titre Wyatt Earp réalisé par Lawrence Kasdan, avec Kevin Costner, Dennis Quaid, Gene Hackman. La Bande dessinée relate également les aventures des frères Earp, je prendrais pour exemple ma série préférée « La route de l’Ouest » des Editions Aventures et Voyages. Bien d’autres BD présentent ce fait tragique et populaire mais le sujet de mon article sera la naissance de Tombstone.

En1877 un éclaireur civil employé par l’armée Américaine, Ed Schieffelin, quitte l’administration pour chercher un filon dans les collines du Sud-est de l’Arizona. Son courage est à toute épreuve. L’éclaireur se bat contre les embûches  du terrain, il se bat également contre un ennemi plus inquiétant « les Apaches ».  Epuisé et tombant presque d’inanition, l’aventurier aperçoit une roche qui brille au soleil. Il escalade une falaise abrupte, pour rejoindre cette étrange roche. Arrivé devant elle,  il prend une pièce de 25 cents et la presse contre la roche. Si c’est de l’argent, il est assez malléable pour garder une empreinte bien prononcée. La pièce laisse une empreinte très nette, la longue recherche de Ed est finie, la roche n’est autre que de l’argent. Au bureau des concessions, il appelle sa mine Tombstone au grand étonnement de la personne qui l’enregistre…

« Oui, on m’avait dit que ces collines étaient une vraie tombe ! »

C’est ainsi que tout commença. Non seulement Ed Schieffelin devint le richissime propriétaire d’une mine, mais il fut le fondateur d’une des plus fameuses villes de l’Ouest.  

       

LA ROUTE DE L'OUEST n°73 du 5 novembre 1980

"Les frères EARP" 

  

La-route-de-l-Ouest-n-73-2.jpg         

Publié dans Histoire de l'Ouest

Commenter cet article

Flingobis 28/06/2011 11:49



Ouais, c'est cool ! Je fais aussi un blog sur le western :
http://westerncivilization.hautetfort.com/archive/2008/09/14/tombstone.html
Là, tu vas tomber sur la scène la plus bluffante de "Tombstone" ! 
Bonne continuation amigo !



Flingobis 19/06/2011 16:59



Honnêtement le "Wyatt Earp" de Kasdan est plus casse-pieds que casse-dents (Ha! Ha!), interminable, des tas de longueurs ennuyeuses, et ce pauvre Costner manque de niac avec ses cheveux trempés
dans la friture à beignets! Seul Dennis Quaid s'en sort bien en Doc Holliday sudiste déjanté. Mais la scène mytho finale où Wyatt Earp tient en respect toute la ville avec son flingue
rachète pour beaucoup la médiocrité du reste.


Quant au "Tombstone" de Cosmatos, alors là chapeau bas! C'est un chef-d'oeuvre, et Val Kilmer est le meilleur Doc Holliday de l'histoire du cinéma.


Autrement j'ignorais cette BD consacrée aux frères Earp dans "La Route de l'Ouest" n°73. Va falloir que je me la dégotte chez Tom Hassian (Ha! Ha!) Bonne continuation à votre très bon
blog!     



kit.2000 27/06/2011 21:47



La route de l'Ouest est une excellente collection, tu ne seras pas déçu. J'aime les deux films, avec une très nette préférence pour Tombstone avec Val Kilmer. Pour Costner, c'est un acteur
que j'estime beaucoup, il a tenté beaucoup de choses dans le cinéma et très souvent avec des films d'une grande qualité. J’insère un lien vers ton blog sur kit.2000, tu parles de BD et en plus il
est sympa !!!


A plus le Musardeur !!!



Grand-Sachem-la-Brocante 10/06/2011 17:46



Il existe un autre "Doc Holliday"...dans Teddy Ted.;.un hommage sans doute!



kit.2000 12/06/2011 10:49



Peut être sur une histoire mais je ne sais point !



tatoopf 10/06/2011 06:56






 la bataille de ok corall et entrer dans l'histoire en 1881 .de nombreux films américain ce son inspirer de cette histoire (my darling clementine  )ou reglements de comptes a ok corall
de john strurges en 1967 ce meme realisateur reprend l'histoire avec 7 secondes en enfer avec james garner .


tatoopf



kit.2000 10/06/2011 16:40



Je reconnais bien mon cinefil préféré !