Du rêve à la réalité ! (Andrée et sa BD préférée)

Publié le par kit.2000

Kit 1

 

La découverte de ce blog m'a procuré une belle émotion! J’étais une lectrice assidue dans ma jeunesse de ces bandes dessinées et en particulier de "Kit Carson". J'ai appris beaucoup au cours de ces lectures et j'y ai trouvé de vraies valeurs. Ce brave Kit était mon héros, mais je ne m'attendais pas à trouver cette passion chez d'autres personnes tant d'années plus tard! Curieusement, je n'ai jamais trop osé parler de cela autour de moi, même si je me suis souvent servie de ces apports dans mes études puis dans mon enseignement.

Il est vrai que durant mes années de lycée, je n'aurais pas pris le risque de dire à mon professeur de français- latin que je lisais ce genre de" littérature", totalement diabolisée alors , et de surcroît si étonnante pour une fille. Pourtant lors des traductions, en particulier de Jules César, elle me sollicitait, disant que j'étais celle qui trouvais le mot le plus juste. Ce vocabulaire, quelquefois guerrier, me venait de ces lectures inavouables. Elle ne savait pas non plus que ces images alimentaient mes rêves, que j'apprenais là le goût du dépassement de soi, le sens de la parole donnée, l'esprit de sacrifice, la notion de rachat, la tolérance, et que je développais mon sens critique aussi bien sur des situations somme toute historiques que sur la psychologie humaine ou sur la qualité du dessin. Ce sont ces valeurs, entre autres, que j'ai tenté de développer en ma qualité d'enseignante, métier que j'ai exercé avec passion.

Quand j'ai utilisé la BD, c'est surtout à travers Rahan ou Astérix, plus actuels pour mes jeunes. Mais je leur ai toujours dit qu'il valait mieux lire régulièrement de bonnes BD, que, de façon épisodique, des livres médiocres.

Les westerns ayant pris le relais, dont Kit Carson, je pense que ces lectures m'ont données  l'envie de découvrir l'ouest américain, ce que j'ai pu faire en 2003. Ma traversée des USA, avec une vingtaine d'élèves répartis dans trois vans, loués à New-York et rendus à San Francisco (où, je n'aurais jamais pensé conduire un jour!) a été un point fort de ma fin de carrière et m'a rapprochée de ces rêves d'enfants que votre blog vient de raviver. Il est vrai que je n'aurais jamais cru possible d'aller fouler les terres de ces indiens que j'aimais tant et que je n'imaginais pas, en dégustant mes chers westerns, pouvoir un jour toucher les murailles de Monument Valley. Je me souviens avoir ressentie une grande émotion quant un buisson que l'on voit rouler dans les rues désertées des villes fantômes, a atterri sur mes pieds!

Je n'ai pas pour habitude de ressasser le passé et je ne cultive pas à tout prix la nostalgie; cependant je ne renie rien de mes attachements, c'est pourquoi j'ai été si heureuse de trouver que d'autres avaient partagé cette passion.

J’ai ressorti le livre qui relate la vraie vie de KIT CARSON, acheté il y a longtemps et que je compte bien lire un de ces jours, grâce à vous. Mais je crains de briser le mythe, je crois, c'est pour cela que j'ai tant tardé. Nous en reparlerons sans doute.

 

 

Kit 2

 

Merci Andrée pour cet article remplie d’émotions. En vous lisant l’équipe du blog rêve de se retrouver dans un van pour un voyage inoubliable. La vie de Kit Carson est passionnante mais vous trouverez de bons et de mauvais cotés. Bons: l’esprit aventurier d’un pionnier de la Conquête de l'Ouest. Mauvais: ses actions avec certaines tribus indiennes.

 

J’ai ajouté le lien du blog de votre baroudeur de fils dans > Blogs et Sites à visiter.

 

 

 

 

Voyage sur le blog du fils d’Andrée, que du bonheur.

Voici son blog: http://que-du-bonheur.travelblog.fr

 

kit-Carson--n-176---dos.jpg

Publié dans Kit Carson

Commenter cet article

carbonell 24/12/2011 15:07


bonjour,


je recherche cette bande dessinées des années 60 si je me souviens bien ??


une histoire avec une princesse  amerindienne amoureuse d un blanc lors de la guerre d indépendance,


 en noir et blanc, petit format ,,,


pourriez me trouver le titre svp ??


merci d avance pour votr aide,


antoine,


 


 

kit.2000 25/12/2011 14:25



Bonjour, cela ressemble à du Pacahontas tout ça mais dans un premier temps je pense à un El Bravo petit format de mon Journal dans la série western family. Mais il faut voir avec un point
d'interrogation. Kit



CHALON 06/07/2011 15:24



je viens de lire le commentaire d'Andrée sur l'époque "Kit Carson" et j'en suis ému, car il refléte exactement mon ressanti. je tire un coup de chapeau aux responsables de ce blog, vous faites
des heureux, bravo !


Yves



kit.2000 06/07/2011 17:57



Voila un message qui me fait énormément plaisir et que je lis également avec une grande émotion. Merci à vous ! 


Pascal 



l'Apache 18/02/2011 22:06



Chère Rosée du Matin,


C'est un très joli pseudo que tu t'es choisi et qui aurait fort bien pu être porté par une jolie indienne.


Je n'ai hélas pas de site mais je pourrais répondre à tes question via celui de l'ami Kit Carson, si j'ai les réponses, naturellement.


Bises...


 





 






Grand-Sachem 18/02/2011 11:00



En effet les indiens n'ont pas scalpé Custer...certains disent qu'ils voulaient ainsi marquer leur respect à un grand soldat. D'autres pensent qu'ils ont été surpris de découvrir qu'il était
devenu un peu chauve et donc ce scalp n'avait plus de valeur! ce qui n'est pas de celui de kit2000 qui a une grande valeur!



Andrée 17/02/2011 11:00



Merci l'Apache,je suis enchantée qu'on me réponde ainsi.


Jai quelques complexes cependant à la lecture de vos pseudos. Je crois que je vais emprunter mon surnom au lycée. J'avais coutume de dire à ceux qui croyaient me rouler:"vous croyez que je suis
née de la rosée du matin?"Rosée du Matin! ça fait pas amérindien,ça?


Est-ce que l'Apache a un site?



kit.2000 17/02/2011 18:13



Rosée du matin sa sonne bien, il faudrait trouver la traduction en amérindien. L'Apache est aussi un grand guerrier et il connait bien l'histoire Amérindienne mais pour l'instant il n'a pas de
Blog.