Album-Disque *Pathé* Les vrais indiens d'amérique n°3

Publié le par kit.2000

L’Album-Disque n°3 de cette série accueil beaucoup plus d’illustration de Loÿs Pétillot. Dans l’article précédent pour le n°2, il était moins garni en dessin que celui-ci. Une belle représentation de la bataille de Little Big Horn mérite votre attention, cette bataille avec des scènes reprises par de nombreux et talentueux dessinateurs.
Voici cette pièce de collection qui, je crois, est un objet d’une série de 6 albums-Disque, au titre « Les vrais Indiens d’Amérique ».  Encore une fois, régalez-vous avec ces illustrations. Je pense, franchement, que des albums-disques datant des années 50-60 seront de plus en plus rares à dénicher. Cela motive mes sentiments de blogueur de présenter le plus largement possible ce genre de collection.
Je remercie Laurent pour son talent, je dirais même plus son flaire à trouver des pièces d’une telle rareté et d’en faire profiter les lecteurs du blog.

 

Album-Disque article précédent :

http://kit.2000.over-blog.com/article-album-disque-pathe-les-vrais-indiens-d-amerique-n-2-99698746.html

 

11.jpg

12.jpg

13.jpg

14.jpg

15.jpg

16.jpg

17.jpg

18.jpg

19.jpg

 

Publié dans Collection

Commenter cet article

Grand-Sachem-la-Brocante 25/02/2012 09:05


Salut,


Très belles illustrations; j'avais vu sur le forum la photo de ce disque quand Tatoopf l'a trouvé mais tu fais bien de le montrer en entier.


Merci à l'apache qui mapprend quelque chose sur un personnage (sitting bull) sur lequel on pense tout savoir!

L'Apache 22/02/2012 12:08


Ah, je vois avec plaisir que tu t'es remis à poster. Et quels posts !


Ils sont magnifiques ces livre-disques.


Concernant Sitting Bull, il y a cet erreur récurrente. Son nom lui a été transmis par son père qui s'appelait lui-même Sitting Bull, tout simplement.


Son père changea alors son nom en Jumping Bull.


Cette légende de s'assoir à cheval sur un bison pour le tuer est ridicule. Une fois le bison abattu, l'indien se trouvait en position extrêmement périlleuse au milieu de la débandade et risquait
à coup sûr d'être piétiné.


Les noms étaient souvent héréditaires. C'est ce qui s'est aussi passé pour Crazy Horse qui était le nom de son père. Mais pas pour Red Cloud qui dû son nom au fait qu'un météor traversa le ciel
et le colora en rouge lors de sa naissance.


Un nom qu'il garda toute sa vie, ce qui n'est pas très commun. La plupart des guerriers changeait plusieurs fois de nom au cours de leur vie.


J'ajoute que la fonction de chef était très souvent héréditaire. Ainsi, Sitting Bull et Crazy Horse étaient fils de chefs. Bien entendu, il fallait avoir les qualités requises.


Il y eu une exception notoire, et quelle exception : Nuage Rouge (Red Cloud) !